frendeites

DORIA et BARBEROUSSE

Présentation de Alain Blondy

Array
Prix de vente avec réduction
Prix ​​de vente20,00 €
Prix de vente hors-taxe18,96 €
Prix / Kg:
Auteur :
Le vice-amiral JURIEN DE LA GRAVIERE
Date de parution :
juillet 2018
ISBN :
978-2-35676-115-6
Nbre de page :
206 Pages
Description du produit

Pendant dix ans, de 1528 à 1538, le conflit entre chrétiens et Ottomans en Méditerranée fut incarné par l’affrontement entre Doria et Barberousse, et «la suprématie navale disputée, bien moins entre deux empires qu’entre deux corsaires».

En 1528, Andrea Doria, déploya une intense activité contre les Barbaresques d’Alger. En 1531, il défit lourdement la flotte algéroise dans la rade de Cherchell, mais subit de lourdes pertes aussitôt après, Barberousse poursuivant la flotte espagnole en déroute puis razziant les côtes d’Italie et de Provence. Leur affrontement prit une toute autre dimension en 1533.

Bien qu’à la tête des 300 navires de la Ligue, Andrea Doria fut battu par Barberousse au large de Prévéza. Cette défaite chrétienne fut décisive parce qu’elle assura désormais aux Ottomans et aux Barbaresques la suprématie en Méditerranée.

Mais cette dynamique maritime s’enraya en 1565 avec l’échec du Grand Siège de Malte et fut définitivement brisée à Lépante en 1571. L’amiral Edmond Jurien de la Gravière (1812-1892), a étudié dans cet ouvrage, avec une minutie qui n’a d’égale que son érudition navale, tous ces temps forts de ce qu’il appelle le Siècle inquiet qui vit «l’irruption de la puissance militaire turque dans le domaine de la civilisation chrétienne de l’Occident et dans le système des États et des souverainetés d’Europe, […] l’un des événements les plus importants et les plus lourds de conséquences de la période qui se situe entre le Moyen Âge et les Temps modernes».