frendeites

Histoire du chérif Bou Bar’la


Prix de vente avec réduction
Prix ​​de vente20,00 €
Prix de vente hors-taxe18,96 €
Prix / Kg:
Auteur :
ISBN :
978-2-35676-110-1
Nbre de page :
330 Pages
Description du produit

Le chaos provoqué par la prise d’Alger en 1830 et l’étalement de la conquête coloniale sur près de trente années ont créé un vide qui a ménagé des espaces propices à de nombreuses aventures politiques. C’est, notamment, le cas des chérifs et autres « maîtres de l’heure » qui essayèrent de se constituer un pouvoir personnel à la faveur de la résistance à la conquête coloniale. L’épopée de Bou Baghla est exemplaire pour illustrer ce phénomène. Dès la fin des années 1840, ce chérif prit la tête du jihad contre l’armée française et souleva ainsi la presque totalité des tribus de Grande Kabylie. L’armée française en vint finalement à bout en 1854, au terme de nombreuses opérations militaires meurtrières qui engagèrent plusieurs colonnes expéditionnaires. Lors de l’assaut final contre l’insurrection de Bou Baghla, le corps d’armée français comptait alors 6 500 soldats français et 3 300 fantassins kabyles fournis par les tribus soumises.

L’édition présente enrichit l’œuvre du colonel Robin de deux textes appelés à en faire l’ouvrage de référence sur le chérif Bou Baghla. Dans une première présentation Alain Mahé analyse en quoi l’aventure politique de Bou Baghla dans les années 1851-1854 est différente de celles des chérifs des insurrections précédentes et, surtout, de celles des leaders des insurrections suivantes de 1856-1857 et 1871 dans lesquelles la Rahmania joua un rôle décisif. C’est ensuite Abdel-Aziz Sadki qui, dans une biographie érudite du chérif, éclaire les modalités de la mobilisation encadrée par Bou Baghla par une étude fouillée du mouvement chérifien. Cette étude lui permet de rendre justice à Bou Baghla en dressant un état des lieux critique d’une historiographie qui a, pour le moins, malmené le chérif.