frendeites

La pacification

et l'organisation de la Kabylie Orientale
de 1838 à 1870


Préface par Marcel Émerit

Prix de vente avec réduction
Prix ​​de vente15,00 €
Prix de vente hors-taxe14,22 €
Prix / Kg:
Auteur :
Magali ZURCHER
ISBN :
978-2-35676-070-8
Nbre de page :
150 Pages
Description du produit

La plupart des historiens qui se sont consacrés à l’étude du pays kabyle, ont restreint leur sujet à la Kabylie du Djurdjura, négligeant de porter leurs regards sur la région montagneuse qui, s’étendant de la Summam jusqu’à l’oued Safsaf, est appelée généralement Kabylie Orientale. Les études historiques sur cette région n’ont jamais été que fragmentaires... mais jamais l’étude historique de la Kabylie Orientale n’a été envisagée dans son ensemble. Au point de vue sociologique, les auteurs se sont généralement attachés à observer et à décrire les coutumes kabyles là où elles s’étaient le mieux conservées, dans cette Kabylie du Djurdjura où les habitants ont gardé leur parler berbère. Ils ont peu cherché à discerner dans quelle mesure l’état politique et administratif de la Kabylie Orientale, ce pays de transition, avait pu être influencé par l’Islam, puis par l’autorité des Turcs. Il était donc utile de retracer l’histoire de cette région. Pays difficile, sa conquête fut entreprise tardivement comme en Grande Kabylie; l’ère des grandes expéditions ne s’ouvre qu’en 1850. La pacification fut longue et difficile: il fallut revenir souvent dans le pays pour maîtriser le feu incessant de la révolte, qui donna sa dernière flambée en 1864-1865.

Marcel Emerit